Le Monde vu par nos auteurs

L’armée, le catholicisme, la Russie

La Grande Triade du Front National semble être l'armée et la gendarmerie, bien sûr, sans parler des services qui supporte à cors et à cris le parti des blondes, à savoir la grande Marine et la petite Marion. Et si tous les hommes sont des paresseux et des nantis- des flasques qui sont en permanence en quête de leur propre profit, les femmes, elles, retroussent ses manches pour se mettre au boulot. Marine Le Pen cavale par monts et par vaux en se dépensant en harangues et allocutions, discours et interventions tout en sachant que sa victoire sonnera le glas de ces limbes dans lesquels vit l'Hexagone depuis belle lurette. Une chose désagréable à constater : lorsque j'avais publié l'entrevue avec jean-Yves Le Gallou, idéologue de la droite, qui ne faisait qu'énumérer les fléaux s'abattant sur la France avec l'arrivée des islamistes et la prolifération de la jungle version Calais, tout de suite l'un de nos spectateurs nous a adressé une brève missive : 'Vous me degouter » ! J'ai gardé l'orthographe de l'original. Autrement dit si j'étais Libanais ou, par exemple, Jordanien et m'insurgeais contre l'immigration syrienne débarquant dans le pays, personne n'y verrait du mal. En revanche, si je suis Français, qui ne veut accueillir toute la misère du monde, je suis automatiquement coupable la France étant une vache à traire.

Je ne sais si vous saisissez le phénomène ou, à force de barboter dans le bain, vous sombrez dans l'indifférence, mais je les dégoûte juste parce que le pays ne peut se payer tous les chômeurs du continent Africain. Il n'y avait rien dans le texte de Le Gallou ayant trait au racisme ou autre. Il n'y avait qu'un triste constat de l'état des choses qui eût été inacceptable pour un Kadhafi, ou un Hussein, ou encore un Assad ou bien le président turc. Les autochtones, les résidents locaux ne sont plus en état d'entretenir tous ceux qui frappent à leur porte et ça dégoûte !!!

 

Est-ce bien ce genre de solidarité qu'a construit la France qau bout de 50 ans d'histoire ? Est-ce de cela qu'il s'agit ? Le jour, où dans le Caucase du Nord un Tchétchène a violé une Circassienne à Naltchik, capitale de Cabarda, les jeunes de la région ont effectué un raid contre le bled où habitaient les Tchétchène en en ùassacrant un homme sur 10/ Vous allez être étonnés, mais les Tchétchènes l'ont pris comme la chose la plus naturelle du monde. Ils ont embarqué les corps et sont partis chez eux le plus tranquillement possible. Le prix du sang a été payé. Le jour où les immigrés en provenance du Proche-Orient débarquaient via l'Europe à Arkanghelsk, région de la Russie arctique proche de la Norvège, ils ont cassé la baraque et harcelé les filles locales. Ils étaient au nombre de plusieurs dizaines. 18 ont survécu et se sont retrouvés au petit matin à l'hôpital local. Qui plus est, interrogés par la télévision locale, ils se sont déclarés coupables et ont promis solennellement de dire à leurs petits-enfants de ne pas venir en Russie chercher noise aux indigènes.

 

Les exemples abondent : Hongrois, Polonais, Russes, Caucasiens... Et ils ne dégoûtent personne ! Imaginez un peu que j'arrive en Afrique Equatoriale et essaie de faire e l'esclavagisme en violant les filles et tuant les pères qui veulent se défendre. Le jour où la population locale me passera au fil de leur coutelas, ce ne sera que justice ! Alors pourquoi les Français qui veulent fermer la porte à l'immigration qu'elle qu'en soit l'origine dégoûtent ? Mais tout simplement parce que les gens qui raisonnent comme ça ne sont que des parasites infestant les intestins de la République. Macron en est arrivé même à déclarer que la France n'est pas une nation, qu'elle n'a pas d'histoire et qu'il n'a pas besoin d'un programme pour régir un tel pays. Vous faut-il encore des commentaires ?

 

La France se transforme en lie de l'Europe Unie, un pendant de l'Ukraine où tout assainissement est d'ores et déjà impossible. Si Marine Le Pen arrive un jour au pouvoir, trente ans de pouvoir ne lui suffiront pas pour faire nettoyer le pays et je ne parle pas du contexte ethnique : un français peut être de n'importe quelle origine, mais il faut, avant toute autre chose, d'arrêter de vivre aux frais de la princesse parce que les euros européens ne valent plus rien. Ils n'existent même plus sou forme de billets de banque se transformant en signaux électroniques. Alors quand tout le monde comprendra que l'Europe n'a pas les moyens de ses ambitions qui va entretenir cette armée de désoeuvrés qui se greffe déjà sur un contexte local - oh combien difficile !- et les retraités qui sont légion le vieillissement de la population oblige ?

 

Les femmes donnant le jour aux enfants en France doivent avoir peur : comment feront-elles pour les élever et quel avenir attend leur progéniture ? Pauvre France ! Vivement le FN !