Le Monde vu par nos auteurs

La France : « Une nation ne peut pas survivre sans héros »  - Marc Rousset

Marc Rousset est un grand bloggeur, connu et apprécié dans le monde de la réinformation ou les médias parallèles.Il vient d'éditer son nouveau livre « Adieu l'argent-roi ! Place aux héros européens », Critique de la civilisation de l'argent et Apologie de l'Héroïsme, éd. Godefroy de Bouillon, 2016. Il s'intéresse à tout, apprend même le russe et épouse la position d'un observateur détaché de tout contexte politique pour pouvoir exprimer son point de vue (qui est naturellement à droite) en toute liberté et quiétude, sans être sujet aux pressions d'un groupe, lobby ou parti politique donnés.

 

- Vous avez sorti un nouveau livre dont le descriptif est déjà sur la Toile...

 

Marc Rousset. J'ai 72 ans, mais je me suis attelé à la tâche. Il s'agit d'un ouvrage intellectuel. C'est 11 ans de travail. Je voulais rappeler la notion d'héroïsme. Le problème fondamental par rapport à ce qui se passe en Europe de l'Ouest, on fait preuve d'un manque de courage . Nous ne faisons pas assez preuve de citoyenneté. Avec des dizaines de nos enfants abattus comme des moutons au Bataclan... C'est anormal ! Le problème d'immigration islamiste qui mène au terrorisme ne suscite aucune réaction : il devrait y avoir deux millions de personnes dans la rue ! Et juste un million pour la Manif'pour tous. Pourquoi les gens ne protestent-ils pas ?

 

En fait, tout a commencé avec le 1914-18. Et ensuite la boucherie d'Algérie. La nation est devenue flasque et molle. Ensuite l'un de mes amis a dit que notre avenir n'est plus dans le Sud, mais à l'Est. Je pense à Moscou, notamment. Si alliance il y a entre Moscou et Paris, aucune force ne saurait en venir au bout de notre résistance.

 

Dans mon ouvrage, j'ai passé en revue beaucoup d'époques et de grands noms : Napoléon, La Rochefoucauld... Mes amis de Radio Courtoisie ont fait toute une émission là-dessus. Un ami, un professeur, m'a dit qu'il fait lecture de mon ouvrage crayon en main. Je peux vous dire que les choses ont enfin commencé à bouger. Dans la revue ASAF de l'Armée Française il y a déjà des répercussions. Je sens que ça va être un succès.

 

- Je voulais faire référence à un mot que vous aviez rendu public récemment : vous pensez à l'homme charismatique qui doit redresser la France...

 

M.R. Comme vous savez, je ne suis pas un homme politique et je n'y vais pas 4 chemins pour vous dire ma vérité. Mettre MLP à la tête du FN a été une grossière erreur. C'est Jean-Marie qui l'a imposée de force contre la volonté des militants. Elle n'a pas d'envergure intellectuelle pour être à la tête d'un parti. C'est le problème fondamental. Qu'est-ce qui s'est passé alors ? Elle est tombée sous l'influence d'un HEC énarque Philippot, un homosexuel qui accepte plus facilement l'autorité d'une femme ! Il fait tout sans faire grand-chose ! En plus, Florian Philippot est sur la ligne marxiste-socialiste. Mais elle n'en a pas d'autres. Il met en avant de fausses idées. Alors, finalement, le FN adopte une idéologie fausse, marxiste, presqu'à gauche. Pour moi, le leader idéal serait Marion Maréchal-Le Pen. Dommage qu'elle soit aussi jeune. Mettons les choses au clair. Pour moi, il faut un homme viril, avec du charisme : Marion si elle a 20-30 ans de plus, ou encore Philippe De Villiers, peut-être. Mais finalement celui qui va gagner, c'est Fillon. Le drame de la France est que nous n'avons personne actuellement : pour l'économie, François Fillon paraît le mieux placé. Pour l'immigration, j'en doute. Les Français ont écarté Sarkozy... Alain Juppé a été aussi vieux-jeu. Le FN aurait tout pour gagner s'ils avaient un programme à droite tandis que le leur est plutôt à gauche.

 

Je suis absolument persuadé que bien qu'arrivée au deuxième tour, Marine n'aura pas le pouvoir. C'est vraiment dommage : on a raté le coup avec Sarkozy... On va encore perdre avec MLP et Philippot qui sont de mauvais chefs ! Si le FN se mettait à l'économie pour avoir raison de Fillon, ils gagneraient à coup sûr.

 

Ils ont tous des intérêts politiques et leur carrière, mais moi, j'ose dire les choses comme elles sont sans jamais prétendre de détenir la vérité universelle.

 

- Votre livre s'appelle « Adieu l'argent-roi ! Place aux héros européens ! » On le recommande à tous !