Le Monde vu par nos auteurs

L’Apocalypse nous attend tous – même « Charlie Hebdo »

Le cynisme effronté des certaines catégories de bipèdes partageant la planète avec moi, ne me choque même plus. La diabolisation de l'Europe Occidentale me semble être un fait accompli. J'entends parfois des voix qui m'assurent du contraire de type : « Ne fustigez pas les Ukrainiens ! Ils ne sont pas tous mauvais ! » A chaque fois, je réponds patiemment que les Ukrainiens, en prenant ce cas de figure notamment, ne sont peut-être pas tous mauvais, mais ils se sont dotés d'un gouvernement, d'une armée, d'un service de sécurité, d'un président et de tout l'apanage d'un Etat souverain qui m'obligent à reconnaître pour officiellement ukrainienne leur position quand ils pilonnent les villages du Donbass ou grillent les gens dans la Maison des Syndicats à Odessa, ou encore jettent dans les poubelles les fleurs apportées par leurs concitoyens pour commémorer la mémoire des victimes du crash du Tupolev-154. Donc, il y a forcément de bons Ukrainiens - comme il y avait de « bons » Allemands pendant le « Vel d'hiv » - mais la plupart de citoyens ukrainiens partage les idées de leurs dirigeants, de leur Parlement, de leur police, de leur armée et de leur Garde prétorienne.

 

Que doit-on penser et dire alors de la France et de son président qui me semble être indigne de son titre et de son serment ? Lorsque j'avais appris que le Président Hollande avait été le seul, dans le concert des nations, à ne pas présenter ses condoléances au peuple russe, je m'en suis senti profondément indigné. Mais ensuite, il y a eu pire : la caricature de « Charlie Hebdo » : Un saxophone épousant la forme d'un avion et le militaire russe qui prend une note aiguë (AAAAH) au moment du plongeon final couronnant sa carrière dans les choeurs de l'Armée Rouge - de quoi rire à gorge déployée, non ?!! C'est vrai que quand les gens de DAESH ouvraient la gorge des musulmans sunnites ou des religieux catholiques au Proche-Orient, « Charlie Hebdo » riait aussi. Ils riaient également à en baver quand les extrémistes islamistes écoeurés par les dessins obscènes concernant le Prophète sont venus pour les achever dans leur rédaction. Ils riaient également après le Bataclan. Je ne les ai pas entendus rire à Nice, mais il se peut que j'aie juste raté le coup. A toutes les questions ils disent que le rire est bien gaulois. Mes amis bretons ont tout de suite réagi en m'écrivant que les Celtes ne se moquaient jamais des morts. Les Gaulois étaient-ils du sang celtique ? Bref, l'hilarité diabolique est de mise. Si ma souvenance est bonne, la bacchanale a débuté à l'époque des Versets Sataniques de Salman Rushdie, à la fin des années 80.

 

Les peuples des autres pays désapprennent actuellement à respecter l'Europe. Il fut un temps où les immigrés (les vrais et pas les envoyés de DAESH) arrivés dans le Vieux-Monde voulaient coûte que coûte s'intégrer et faire de la civilisation européenne, voire française, sienne. Je crois que nombreux étaient les autochtones qui se gaussaient de leurs efforts désespérés. Maintenant « Européen » veut dire peu de choses. Ceux qui vivent aujourd'hui n'ont pratiquement pas hérité de la grandeur de leurs ancêtres. La souveraineté est partie et, avec elle, un style de vie qui était français, européen, empreint de la haute culture et d'un patrimoine ancestral.

 

Ca me fait de la peine de l'écrire, mais je crois que le pays qui souffre « Charlie Hebdo » a complètement démérité. J'avais interviewé récemment le rédacteur-en-chef du « Journal du Forkane » Ali Dani. Je suis chrétien orthodoxe, il est musulman, mais on partage les mêmes idées : il ne permettra à personne de dire du mal sur l'islam et le Prophète, je ferai de même si quelqu'un commettrait un acte de profanation dans une église orthodoxe. Il aime sa religion, sa langue, sa culture et entend les défendre. Je peux dire de même à propos de la civilisation russe orthodoxe qui l'a déjà prouvé à maintes reprises. Nous représentons des mondes différents, mais le côté moral est le même. Et si quelqu'un injuriait l'islam ou profanait une mosquée, je le mettrai en prison et l'enverrai au bagne. LE Code Pénal russe prévoit l'incarcération pour des actes sacrilèges. Je sais que dans beaucoup de pays musulmans, à commencer par la Syrie et l'Egypte, les profanateurs des Eglises sont sévèrement punis. Il m'est très difficile d'écrire ces lignes, mais, tout compte fait, il reste très peu de points en commun entre la civilisation occidentale et la Russie que ce soit au niveau de l'enseignement à dispenser aux enfants, la religion, la famille, le respect dû à la femme, les valeurs patriarcales, la défense de sa patrie, etc. En revanche, nous nous entendons bien avec nos voisins musulmans de l'ex-CEI ou au Proche-Orient dont certains (20 millions à peu près - Caucase du Nord et Transcaucasie, Asie centrale, etc.) font partie de notre pays.

 

C'est vrai que l'islam prône la force, mais l'orthodoxie, elle aussi, sanctifie le droit de l'auto-défense et compose des cantiques à la mémoire de ceux qui défendent la religion chrétienne ou combattent les envahisseurs.

 

C'est étrange de le constater, mais l'Europe a perdu sa civilisation et a tout à apprendre de nouveau, à commencer par les Dix Commandements et le respect d'autrui. Je sais qu'une grande partie de Français qui lit ces lignes dira, comme l'ont fait un ami, le colonel de l'armée française ou encore un comte habitant son château dans le Cher ou une amie de la région Parisienne qui aime tant le russe et la danse, que la France est toujours vivante. Je l'espère, mais il est grand temps de sortir des catacombes et mettre fin aux règles qui vous permettent de faire des choses obscènes. Il y a eu, en Russie, des gens qui ont essayé de profaner la mémoire des morts du crash aérien : ils ont failli se faire lyncher. L'un d'elle - une certaine Rynska - a été obligée de se barricader dans son appartement en attendant l'arrivée du secours. J'aimerais bien qu'un jour, les Français se réveillent et je ne parle pas que du suffrage universel, mais de l'attitude active des citoyens.

 

Commentaires