Source Pravda.ru

Nouvelle profanation de la cathédrale centrale orthodoxe à Kosovo

« L'incendie dans cette cathédrale prouve que nos églises de Kosovo-et-Métochie ne sont pas suffisamment protégées », a laissé entendre Monseigneur Théodose, évêque  du diocèse de Raška-Prizren. Il a également fait valoir qu'il s'est adressé à deux reprises au ministre de l'Intérieur du Kosovo en demandant de prendre la situation en main et assurer la sécurité de la cathédrale 24/24. Son appel est resté sans effet.

Le ministre des communautés religieuses du Kosovo a condamné sans équivoque l'acte commis et a déclaré qu'il s'aggissait d'une montée de radicalisme.

Il est à rappeler que la cathédrale fut bâtie dans les années 90. Cependant il n'a été ni peint, ni sanctifié. L'hiver dernier, ses portes ont été soudées pour en condamner l'accès aux vandales. La cathédrale fait partie de l'ensemble architectural de l'université de Pristina. L'évêché orthodoxe local a valiodé tous les titres de propriété. Cela n'a pas empêché l'administration locale de demander de démolir la l'édifice religieux sinon de le transformer en musée.