Source Pravda.ru

Nostradamus sur Poutine

Dans l'un des quatrains de Nostradamus, il parle du roi septenrional, le maître d'Aquilon (Grand Nord pour les Français du XVI siècle). Pas mal d'interprètes font un rapprochement avec la Russie.

 

« Le roi d'Aquilon saura remettre tout sur droit chemin », cite les parole du prophète l'édition « Rossiïski Dialogue » (il est à rappeler que le nom de Poutine a pour radical le mot « pout' » qui veut dire justement « droit chemin »). En outre, les experts ont lu ces quatrains dans l'optique des événements en Syrie. Doit-on entendre : un grand dirigeant russe saura maîtriser le chaos et la guerre en Syrie ? Si on est dans le vrai, ça signifierait que Poutine serait l'homme providentiel qui nettoierait le monde de la vermine terroriste.

 

Récemment, la Toile a parlé des présages pour 2017. Selon les prophéties, la tension entre la Turquie et l'Iran ne ferait que grandir, avec l'Iran qui mènerait la ronde. La confrontation du monde chrétien et de l'islam va se pérenniser. Michel Nostradamus eût également prédit le changement des gouvernements en France et en Allemagne.

 

Une autre grande clair-voyante, très connue dans le monde slave est la feue Bulgare Vanga. Elle aussi aurait évoqué la Syrie, la chute de Damas et « l'homme fort de la Russie ».

 

Selon le témoignage d'un ami de Vanga, le journaliste Dimitri Gatchev, elle aurait prédit la guerre en Syrie longtemps avant qu'elle n'ait commencé. « Il y avait un journaliste libanais qui lui avait posé cette question : « Quand la paix régnera-t-elle, enfin, au Proche-Orient ? » Et Vanga de répondre : « Quand Damas tombera parce qu'il est écrit dans la Bible : « Viendra le jour où il ne restera pas une pierre debout à Damas ». Ce présage de Vanga est resté inconnu à ce jour.

 

« Un homme viendra de la Russie, et il nous sauvera tous. Il sauvera tout le monde. La Russie est le pays-mère ! », disait la clair-voyante à ses amis.

 

Il est à rappeler que certaines prophéties de Vanga se sont accomplies dans leur intégrité. D'autres présages sont restés incompris. « Le nom complet de la prophétesse fut Vanghélia Goushtérova. Elle naquit et passa toute sa vie dans une petite bourgade près de la frontière, du nom de Petritch. Elle devint aveugle à l'âge de 12 ans après s'être faite emporter par un tourbillon, lors d'une tempête. Vanga était vraiment une clair-voyante », racontent les historiens sur son compte.

 

Quel serait donc le sort du monde et de la Russie, selon Vanga ? « Le Mal va pousser comme du chiendent et il envahira les villes en secouant les continents », racontait Vanga à une journaliste en évoquant l'an de grâce 2016. « Ce serait l'une des pires périodes de l'existence de l'humanité », se serait plainte la prophétesse aveugle et, en proférant ces paroles, elle aurait plissé les paupières de ses yeux de non-voyante.

 

D'autres sources disent que, selon Vanga, 2016 deviendrait une année-charnière pour l'histoire de toute l'humanité. Il y a plus de 50 ans de cela, la clairvoyante disait que, vers 2016, l'Europe se viderait de sa population. Pourtant, les journalistes font valoir qu'elle tenait aussi des propos hermétiques, bien que, il y a plusieurs dizaines d'années, tout parût être du charabias la vérité a bien fini par poindre au fur et à mesure que les événements survenaient.

 

« La Syrie deviendrait l'épicentre d'une guerre terrible et dévastatrice. Cette terre millénaire engendrerait aussi la Troisième guerre Mondiale ». A la question sur le début de cette plaie, Vanga répondait : « Ca éclatera quand la Syrie tombera... »

 

En parlant de la Russie, la Bulgare aveugle affirmait que « ce pays devrait essuyer une période extrêmement difficile et aller de l'avant en se vidant de ses dernières forces, mais ses efforts seront récompensés - le Salut lui sera accordé ».

 

Voici ses paroles : « L'humanité connaîtra encore bien de désolations et de cataclysmes. Les temps difficiles arrivent où la foi séparera les gens. Une doctrine antique viendra au monde. On me demande : quand est-ce que ça aura lieu ? Est-ce pour bientôt ? Non, le temps n'est pas encore arrivé. Il faut que la Syrie tombe d'abord... »

 

« Personne n'attaquera la Russie ni les Etats-Unis. La guerre éclatera dans un pays relativement pas grand, moins grand que la Russie. Il y aura la guerre civile qui drainera des fleuves de sang ; plusieurs pays seront pris dans la tourmente y compris la Russie, les Etats-Unis et une quantité d'autres. Ce sera le début de la Troisième guerre Mondiale », a déclaré peu avant sa mort l'archiprêtre orthodoxe d'Odessa Jonas. Il présageait que la guerre commencerait un an après sa mort. Il est décédé en décembre 2012. Un an plus tard, les événements à Kiev ont éclaté.

 

Commentaires