Source Pravda.ru

Le monde choisit le matériel militaire russe

La Russie renforce ses positions sur la scène internationale. Le fait que le monde a besoin de matériel militaire russe de bonne qualité oblige les alliés des États-Unis de réviser leurs objectifs géopolitiques. De bonnes relations avec la Russie deviennent une priorité pour un grand nombre de pays, a déclaré Andrew O'Reilly, journaliste de la chaîne américaine Fox News.

Les Émirats arabes unis et la Russie négocient sur la livraison de plusieurs chasseurs russes Su-35 à ce pays. Il est à noter qu'auparavant, Abu-Dhabi n'achetait que du matériel militaire américain. Ce n'est pas par hasard que les Émirats ont décidé d'acheter les chasseurs russes. Selon les experts, le Su-35 russe devance son analogue américain F-15 Eagle. Sebastien Roblin, journaliste du National Interest, a souligné dans son article que Su-35 est le « roi du ciel » par rapport à son analogue américain, malgré le fait que les deux avions appartiennent à la quatrième génération.

L'Indonésie, consommateur traditionnel de matériel militaire américain, est également intéressée par les chasseurs russes. Moscou et Jakarta préparent un accord de livraison de dix véhicules polyvalents de la génération 4++.

« Les autorités russes utilisent de plus en plus son complexe militaro-industriel comme un instrument diplomatique ce qui lui permet de s'assurer du soutien des alliés traditionnels de Washington », conclut M. Roblin.

Pourquoi les partenaires traditionnels des États-Unis décident de signer des contrats de livraison d'armes avec la Russie? Viktor Mourakhovskiï, président de la Commission militaro-industrielle russe a répondu à cette question dans une interview accordée à Pravda.Ru.

« À mon avis, la cause principale de cette réorientation est le fait que de nouveaux acheteurs voient l' efficacité du matériel militaire russe dans des conditions réelles, notamment en Irak et en Syrie. Dire que son matériel est le meilleur n'est pas la même chose que l'utiliser dans les opérations militaires », a-t-il déclaré.

Selon l'expert, la Russie est capable de prouver l'efficacité de son matériel militaire ce qui constitue un facteur-clé qui attire des clients étrangers.

« Les militaires de ces pays, notamment des Émirats arabes unis, ont pris conscience de tous les avantages de nos chars et avions », a-t-il souligné.

Le Bahreïn, la Jordanie, le Koweït, le Qatar et l'Arabie saoudite qui n'est pas contente de matériel américain qu'elle utilise au Yémen, envisagent également d'acheter des armements russes.

Viktor Mourakhovskiï indique que la Russie est présente sur les marchés proche-orientaux depuis des années.

« Nous étions toujours là, notamment en Irak. Pour lutter contre les terroristes de Daech (État islamique ou EI, organisation interdite en Russie), l'Irak achète du matériel militaire russe à savoir des chars, des lance-flammes et des avions », a-t-il précisé.