Le Général Martinez estime que les Américains sont en retard d'une guerre

Pour le Général Antoine Martinez, l'ennemi numéro un à combattre n'est point la Russie, mais l'islamisme. Or, pour lui, la nouvelle administration du président Trump se trompe d'objectif en croyant toujours la Russie être leur ennemie principale.


Le Général Martinez estime que les Américains sont en retard d'une guerre

Par contre, le général n'exclut aucun scénario quant à la Corée parce que le groupe aéro-naval des Etats-Unis n'hésiterait pas à répondre par les missiles de croisière à des nouveaux tests de missile balistique intercontinental rendant l'Amérique vulnérable aux éventuelles frappes nucléaires de Pyongyang.

Et bien que le pire ne soit jamais certain, il est tout de même à craindre quand on a affaire à des cow-boys aussi bornés qu'agressifs, confrontés à des durs à cuire marxistes de la trempe nord-coréenne. 

Composez http://www.pravdafrance.com pour avoir accès à toutes nos actualités et informations sur la Russie et le monde