Source Pravda.ru

QG russe : La flotte de la Mer Noire neutralisera l’ennemi encore dans ses bases.

Cette déclaration a été faite par le général à 5 étoiles Valéri Guérassimov, chef de l'Etat-major russe qui a dressé le bilan des manoeuvres stratégiques « Caucase-2016 ».

« Pour mettre cette opération à exécution, notre flotte a tout à sa disposition, à savoir : moyens de reconnaissance détectant les cibles à une distance de l'ordre de 500 km aussi bien que les moyens de destruction. A ne citer que le complexe « Bastion » avec un rayon d'action de 350 km. Ca porte jusqu'au Bosphore. Il est bon à savoir que le « Bastion » est une arme terrestre, de la ligne côtière. Je peux aussi citer les sous-marins dotés des missiles « Calibre », aviation navale, aviation stratégique avec des missiles de croisière, etc. », a confié Guérassimov.

Selon ses paroles, « l'infanterie de l'ennemi n'a aucune chance de débarquer sur la côte de la Crimée quel que soit son point de départ ». Le général croit que, de nos jours, la flotte Noire produit une « bonne impression ». « Il y a quelques années, la force combattive de notre flotte tranchait crûment sur la compétence des forces aéronavales turcques quand on croyait Ankara être le maître incontestable de la mer Noire. Tout a changé », a conclu simplement le chef de l'Etat-major russe.

Il a également rappelé que les sous-marins avec les missiles « Calibre » venaient tout juste d'arriver. « Ils sont déjà au nombre de trois. Il y en aura encore un et l'année prochaine - encore deux, pour une quantité totale de six. Il s'agit d'un groupe de sous-marins diesel répondant à tous les paramètres de la technique moderne de cette classe », a avoué Guérassimov.

En outre, la flotte de la mer Noire possède également des frégates à missiles. Les missiles sont aussi localisés sur les bateaux de petite envergure, a remarqué le général.

Ces arguments valent à la Russie aussi bien qu'à la Chine qui crée des îles artificielles dans le bassin de la mer de Chine méridionale, être classées comme les menaces principales aux intérêts américains dans l'océan Mondial.

Il est de notoriété publique (Pravda.ru a copieusement éclairé le sujet) que Washington a toujours porté un très grand intérêt à la mer Noire : si les Etats-Unuis réussissaient à y placer leurs propres bases aéronavales, le Pentagone contrôlerait sans coup férir tout le pourtotu régional. Cela a été la raison principale de la colère ressentie par les Etats-Unis au moment de la réunification de la Russie et de la Crimée. C'est que les Américains s'apprêtaient minutieusement et posément à intégrer la péninsule. Les aérodromes militaires et les bases aéronavales appartenant alors à l'Ukraine étaient déjà, à leurs yeux, presqu'américains. Il y avait même des instructions envoyées au Ministère de la Défense de l'Ukraine comment rendre ces bases et garnisons conformes aux standards de l'OTAN. Les Américains voulaient amorcer la manoeuvre en avril 2014.