Source Pravda.ru

La réaction du monde à l’interpellation du ministre du Développement économique de Russie

Le président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine a reçu les premiers résultats sur l'enquête menée après l'interpellation par la police du ministre du Développement économique Alexeï Ouloukayev, a confié l'attaché de presse du président russe Dimitri Peskov.

 

Le ministre du Développement économique Alexeï Ouloukayev a été interpellé le 15 novembre dernier pour un pot de vin de 2 millions de dollars. « Le Président a reçu le rapport : il est au courant », a dit Peskov.

 

Interrogé sur l'éventuelle révision de la transaction portant sur l'achat des titres de valeur de « Bashneft », Peskov a répondu : « Là, ne suis point au courant ».

 

Récemment le premier ministre Dimitri Medvedev a débattu de la mise aux arrêts du ministre avec le président Vladimir ¨Poutine. Le premier ministre a demandé de diligenter une enquête interne pour mettre au clair tous les détails du crime.

 

L'interpellation du chef du ministère du Développement économique n'a fait que confirmer que nul n'est censé ignorer la loi, estime le député de la Douma Natalia Poklonskaya. Elle s'est prononcée par l'entremise de sa page Facebook en notant que « toute personne passible d'un châtiment doit se rappeler que n'importe quel crime commis finit toujours par être rendu public ».

 

Elle a noté cependant que tant que l'affaire n'a pas été élucidée, il serait prématuré de tirer les conclusions sur la culpabilité d'Ouloukayev.

 

« L'enquête disposerait de tous les éléments de dossier qu'elle ne saurait rendre publics avant que la personne en question ne soit déférée au parquet. La décision à prendre incombe aux responsables. On finira bien par connaître la vérité », a précisé Poklonskaya, ex-procureur de la Crimée.

 

L'interpellation d'Ouloukayev n'entraverait pas l'entérinement du budget d'État 2017aussi bien que le plan de développement portant sur la période 2018-2019, a déclaré l'adjoint au chef de la commission du Sénat sur la politique économique Sergheï Schatirov.

 

« L'adoption du budget d'État est un mécanisme public bien rodé qui ne dépend aucunement des individus concrets », a déclaré le sénateur. Il a également fait valoir qu'aucun changement d'agenda ne serait à prévoir.

 

Le président de l'Union des industriels de Russie Alexandre Shokhine estime qu'on aurait pu mettre Ouloukayev en vérification sans arrestation publique : « J'estime qu'Alexeï Valentinovitch (Ouloukayev) est une personne très en vue et de grand mérite. Pourquoi l'avoir écroué ? On aurait très bien pu s'en passer en l'assignant juste à domicile ou bien en choisissant une autre mesure de surveillance sans l'encloîtrer. Il est tellement connu que j'ai du mal à imaginer qu'il ait pu s'enfuir à l'étranger ».

L'ancien ambassadeur des Etats-Uni en Russie Michael McFaul a publié sur son compte Twitter : « M. Ouloukayev passe pour être la figure de proue des libéraux au gouvernement ».