Source Pravda.ru

Le conseiller de Poutine veut fixer le rouble

Selon le périodique « Gazeta.ru », M. Glazyev aurait déclaré que la cotation du rouble devrait répondre au niveau concurrentiel de l'économie russe. Pour appliquer ce principe, il faudrait peut-être renoncer à la fluctuation du taux de change du rouble.

Et Sergheï Glazyev de remarquer que, parmi les 20 pays où le pétrole correspond à plus de 70% d'exportations,  le régime de la cotation libre de la devise nationale n'est appliquée que par la Norvège. « Nous sommes actuellement à la même case de sous-estimation du rouble, par rapport à son pouvoir d'achat, qu'à l'époque de la crise de 1998 », avance ce fonctionnaire haut-placé.

Toujours selon Glazyev, la dernière chute du rouble en 2014-2015 a mené à une situation paradoxale où la donne « cotation de la devise/pouvoir d'achat » de la Russie connaît une distorsion qui ne correspond même pas à la plupart de pays en voie de développement, sans parler des pays industrialisés. Le conseiller du Président est sûr qu'une telle approche place la Russie dans une situation défavorable lors de la conclusion des traités gouvernementaux (y compris lorsqu'il s'agit de l'achat des technologies sophistiquées).

En mars dernier, M. Glazyev a déjà laissé entendre que la cotation du rouble est sous-éstimée au moins par trois fois. « A appliquer le vrai tax de change, un dollar équivaudrait à 23-25 roubles », aurait dit cet économiste chevronné, selon le périodique « Service d'actualités russes ». A l'époque, Glazyev appelait déjà à fixer la cotation du rouble. « La Banque de Russie doit effectuer un retour sur le marché et faire comprendre à tous les acteurs quel est le vrai taux de change que notre Banque reconnaît pour juste. Et nous devons maintenir ce cap. Ce n'est qu'à ce moment-là que notre économie se stabiliserait et nous pourrions de nouveau plannifier notre avenir », a conclu M. Glazyev. Cependant, Pravda.ru a interviewé Alexandre Frenkel du Centre de l'analyse économique et des pronostics. Le chercheur a martelé que le taux de change 1 dollar = 30/50 roubles ne serait jamais  de mise.