Le dollar ne s'effondrera pas: ni Russie, ni Chine ne le veulent!

Il présente son article en expliquant que personne n'est intéressé de faire une révolution dans le domaine de la macro-économie. Tous les pays - même ceux du BRICS - tableraient plutôt sur une évolution, un mouvement lent mais progressif qui permette de faire substituer au dollar une autre monnaie de réserve. Quant à l'Europe, ses craintes son un peu superflues. Pour amateurs du soi-disant DTS, Charles Sannat explique qu'il ne s'agit que d'un instrument comptable et aucunement d'une vraie monnaie internationale.


Le dollar ne s'effondrera pas: ni Russie, ni Chine ne le veulent!