Source Pravda.ru

300 000 Syriens pourront apporter leurs familles en Allemagne

En 2015 et 2016, 431 376 Syriens ont déposé une demande d'asile. 267 500 d'entre eux ont obtenu le statut de réfugié, relate Zerohedge.

Ces chiffres ont provoqué la critique du vice-présedent du parti Alternative pour l'Allemagne (AfD) Alexander Gauland qui les a qualifiés d'inacceptables et a déclaré que les contribuables allemands payaient des milliards d'euros pour rien et que l'Allemagne n'est pas en mesure d'accueillir un tel nombre de réfugiés.

Les Syriens sont le plus grand groupe d'étrangers qui déposent une demande d'asile en Allemagne. Ces derniers temps, on ne leur accorde qu'une protection supplémentaire et non pas un statut de réfugié. Ce système de protection prévoit le droit de résidence d'une durée d'un an et peut être prolongé.

Auparavant, Pravda.Ru a rendu public que plus de 5 000 migrants ont péri en 2016 en essayant de traverser la Méditerranée pour gagner l'Europe. Environ 363 000 ont réussi à entrer dans des pays européens, lit-on dans un rapport publié par l'organisation internationale pour les migrations.

Le 1er janvier 2017, plus de 1 000 migrants en provenance du Maroc ont essayé de forcer un barrage à la frontière espagnole pour entrer en Europe.

L'Allemagne reste le pays le plus touché par la crise migratoire. Elle a accueilli environ 1 million de réfugiés musulmans, selon les données officielles. Cela a provoqué des agressions sexuelles à Cologne, un attentat dans le centre commercial Olympia, une attaque à couteau dans un train. Les migrants commettent des viols, des attaques et d'autres crimes tous les jours.

La police a renforcé la sécurité dans les rues de la ville de Cologne en déployant plus de policiers. Cependant, on voit le même scénario en Autriche. Au moins 19 femmes entre 19 et 25 ans se sont déclarées victimes de harcèlement de la part d'hommes noirs. Ernst Kranebitter, porte-parole de la police de la ville d'Innsbruck a déclaré que deux femmes ont été victimes du harcèlement dans le centre-ville de la part de 10 hommes étrangers.