Source Pravda.ru

L'UE renforce le contrôle de ses frontières

L'Union européenne renforce le contrôle de ses frontières et rend les règles d'entrée dans la zone Schengen plus strictes. La cause principale de cette décision est la peur de la menace terroriste. Auparavant, les citoyens européens passaient le contrôle aux frontières de la zone selon une procédure simplifiée.

D'après les services spéciaux des États membres de l'Union européenne, la menace terroriste s'est beaucoup augmentée ces derniers temps. Par conséquent, l'UE a obligé ses membres à vérifier soigneusement l'identité de chaque personne qui entre dans la zone Schengen et la quitte. Le contrôle sera très sévère à tous les postes frontaliers européens. Qui plus est, des points de contrôle volants seront ouverts très prochainement.

Rappelons que le 6 avril, le Parlement européen a adopté le régime sans visa pour les Ukrainiens. Cela ne concerne que les déplacements de courte durée. Maria Gabriel, rapporteuse spéciale du Parlement européen a déclaré que l'Ukraine a rempli toutes les exigences de l'Union européenne et « a même dépassé les attentes ».

« Nous confirmons le principe selon lequel tous les pays qui ont rempli les critères de l'UE peuvent profiter du régime sans visa avec l'Europe. Il incombe maintenant au Conseil de l'Union européenne », a-t-elle déclaré.

Le parlement européen a également adopté le régime sans visa pour la Géorgie. Un document expliquant pourquoi la Géorgie a obtenu ce régime plus tôt que l'Ukraine a été publié. Parmi les causes principales de cette décision le document désigne soi-disant « mécanisme de suspension du régime sans visa » qui permet de réintroduire les visas pour les pays qui sont à l'origine de flux migratoires et qui ont violé leurs engagements liés aux réformes imposées par l'UE.