Ni gauche ni droite : nivellement politique en Italie

Dario Citati, spécialiste en géostratégie, politologue, est aux premières loges de l'actualité italienne nationale. Pour lui, la crise provoquée par le référendum et le départ imminent de Matteo Renzi est tributaire du vide politique qui se crée de plus en plus dans le pays, avec une sorte d'allergie contractée par les régions italiennes à l'égard de Bruxelles. Rien de nouveau pour les Français, mais à une seule différence près: les Italiens ne vivent pas dans un pays historiquement centralisé. Les forces centrifuges peuvent très bien jouer leur rôle pour soustraire l'Italie à l'influence de l'idéologie politique européiste. Et si la crise actuelle serait plutôt de l'ordre technique, les années à venir peuvent très bien faire exploser le monde politique qui - les apparences sont trompeuses - semble terne, atone et nivelé.


Ni gauche ni droite: nivellement politique en Italie

Composez http://www.pravdafrance.com pour avoir accès à toutes nos actualités et informations sur la Russie et le monde