La présidentielle peut profiter à la Bretagne!

Tout va de mal en pis pour la présidentielle, et plus la ronde infernale continue, plus c'est clair qu'il n'y a pas de sortie de secours dans l'avion. Enfin, si! Il y en a un pour les grandes provinces historiques qui peuvent appeler à la reconstitution du paysage national afin que le puzzle ne soit plus composé de départements atones, mais des grandes provinces historiques avec des parlements et leur mot à dire, dans le contexte d'un Etat fédéralisé.


La présidentielle peut profiter à la Bretagne!

Ce programme - aussi fantaisiste qu'il puisse paraître - n'a rien d'inimaginable parce que répondant aux réalités allemande, Helvétique, russe, américaine, etc.

Le chancelier du Dûché de Bretagne, désormais reconnu par la Couronne d'Angleterre, se prononce énergiquement. Il n'a que faire de Paris: il ne pense qu'à son pays, sa Patrie qu'il veut propsère et souveraine. C'est vrai que certains patriotes bretons, de guerre lasses, veulent bien entrer en négociations avec le pouvoir central.

Quant à M.Le Bayon, il entend aller jusqu'au bout dans ses revendications de souveraineté. Un peu comme Boris Le Lay, réfugié politique breton au Japon. Son extradition aurait été demandée par Paris.

Composez http://www.pravdafrance.com pour avoir accès à toutes nos actualités et informations sur la Russie et le monde