François Hollande humilie ses concitoyens

Il est également président du club, puis carrefour de l'Horloge, depuis 1985, conseiller municipal de Versailles de 2001 à 2014. M. De Lesquen nous donne son point de vue sur l'esclandre diplomatique qui a éclaté entre la France et la Russie suite à la décision de François Hollande de tergiverser sur la nécessité de rencontrer le Président de Russie. Vladimir Poutine a décidé royalement de donner un peu de temps à son collègue français de « se préparer  un peu mieux".

 

Pravda.ru. Monsieur De Lesquen, compte tenu du fait que vous êtes à la tête de la première radio libre de la France, c'est-à-dire Radio Courtoisie et qu'en fait, vous maîtrisez parfaitement la donne de la politique française... Sans vous encenser, je ne fais que constater la réalité des faits. Vous êtes aussi président du Club de l'Horloge, club de la droite française. Je voulais vous poser quelques questions sur la politique suivie par François Hollande. Il se trouve que François Hollande s'est comporté de façon un peu spéciale en se prononçant sur la visite attendue et préprogrammée de Vladimir Poutine. C'est ainsi qu'il a introduit dans la pratique de politique internationale ce que TF1 a baptisé « l'hésitation diplomatique ». Cela a été rendu clair lors d'une interview exclusive accordé au « Quotidien » hier, en Corrèze. Et voilà que l'on lit dans la notice de TF1 qu'il s'agit d'une « communication plud au niveau d'un président de Conseil général de Corrèze que d'un Président de la République ». Alors finalement le président s'est posé carrément la question faut-il ou non recevoir Vladimir Poutine. Alors en l'apprenant le président russe a tout bonnement annulé sa visite en France en qualifiant François Hollande de « non-préparé » (comme si c'était un écolier qui n'a pas fait son devoir à domicile). Quel est votre commentaire ?

 

Henry De Lesquen. J'ai honte de François Hollande qui représente très mal la France, de façon indigne et pitoyable ! La Russie est un grand pays avec lequel la France devrait avoir des relations amicales. Mais j'ai bien peur que pour des raisons médiatiques et idéologiques le président de la République se comporte ainsi. Evidemment que cela tient au fait que le gouvernement français et notre président sont à la remorque de la superclasse mondiale, des Américains alors que c'est la Russie qui défend la bonne cause - le gouvernement en place qui combat les terroristes rebelles.

 

Second aspect : nous avons un président qui agit dans l'immédiat au lieu de faire de la vraie politique au nom de la France. Il serait également en train de se préparer pour la présidentielle. Il ne semble pas vouloir que les médias le piquent. Donc il n'a pas le courage d'incarner la défense de la France. Il s'est très mal comporté ! Je ne suis pas habilité pour présenter mes excuses au nom de la France à Vladimir Poutine. Mais j'estime qu'en tant que Français, je me sens humilié par l'attitude de François Hollande. Et je prie nos amis russes et Vladimir Poutine de considérer que tous les Français ne sont pas comme François Hollande. Du coup, il faut considérer que cette décision de François Hollande est vraiment lamentable.

 

Pravda.ru. En tant que journaliste, je suis dans l'obligation de citer une opinion qui a eu beaucoup d'échos en France. Il s'agit d'un professeur d'une Ecole de commerce à Nancy, du nom d'Alexandre Melnik. Il a dit qu'il était impensable de recevoir un président d'un pays qui soit impliqué « dans les atrocités commis lors des bombardements par l'armée syrienne à Alep ». Est-ce que vous croyez en tant qu'analyste, chef de Radio Courtoisie et gestionnaire que la Russie a à répondre pour les actions militaires menées par ses alliés dans la zone urbaine désertée par la population civile depuis belle lurette ?

 

Henry De Lesquen. Bien sûr que non ! Mais je trouve que tous ces gens-là sont mal placés ! Surtout les Américains qui sont quand même responsables des bombardements d'Hiroshima et de Dresde ! Les dégâts produits par l'armée américaine sont tels que les Américains sont mal placés pour faire la leçon à qui que ce soit !

 

Je ne connais pas les détails des opérations militaires, mais il est évident que le gouvernement syrien appuyé par la Russie, doit combattre l'ennemi et qu'il pourrait en résulter ce que le gouvernement américain a baptisé lui-même les dommages collatéraux qui est une expression parfaitement adoptée par la Défense française. Et il est fort calomnieux de dire que la Russie tuer des civils. La Russie ne fait que participer dans une opération contre les terroristes et, malheureusement, comme la stratégie terroriste est de se fondre dans la population, il est inévitable que ça cause un effet parfois néfaste. Sachant d'ailleurs que parfois la limite est difficile à tracer entre les vrais terroristes qui portent l'uniforme et les civils.Aucun reproche ne saurait être fait ni à la Russie, ni au gouvernement syrien des malheurs qui sont inéluctables dans ce genre de situation.

 

Pravda.ru. Tout en vous écoutant j'ai pensé également à la disparition du Havre lors de ce qui est appelé le Jour J ou le débarquement et ce que les Angklo-Saxons eux-mêmes appelaient dans leurs documents « l'invasion ». Le colonel Dufour nous a bien éclairés là-dessus.

 

Alexandre Artamonov, Pravdafrance.com

 

 

Commentaires
Ali Macron va-t-il distribuer postes et circonscriptions aux islamistes ?
Pour lutter contre l'immigration il faudra peut-être tirer
La Russie est un pays moyenâgeux ! Pas la France, malheureusement !
La Lituanie distribue des manuels anti-russes
La Lituanie distribue des manuels anti-russes
Lutter contre la russophobie et apprendre le russe...
Nice veut s'émanciper de la France
Lutter contre la russophobie et apprendre le russe...
La Lituanie distribue des manuels anti-russes
Nice veut divorcer de la France
2017 : dégagisme et nonisme sont-ils devenus les deux mamelles de la France ?
L’Europe est en retard de plusieurs guerres.
La nation française survivra-t-elle à son armée ?
Pour lutter contre l'immigration il faudra peut-être tirer
Pour lutter contre l'immigration il faudra peut-être tirer
Ali Macron va-t-il distribuer postes et circonscriptions aux islamistes ?
Grâce aux sanctions la Russie affiche un surplus dans l’agroalimentaire
Pour lutter contre l'immigration il faudra peut-être tirer
Thierry Meyssan sur les Etats-Unis et la Russie au Proche-Orient
Grâce aux sanctions la Russie affiche un surplus dans l’agroalimentaire
Nice veut s'émanciper de la France