L’Armistice, fête presqu’oubliée en France

La Grande-Guerre emporta la vie de 18,6 Millions de personnes toutes statistiques confondues.

Le 11 novembre 1918, à 5 heures 10 minutes du matin les pays de l'Entente ont cosigné le fameux document avec l'Allemagne. Ce fut la dernière vraie guerre pour la France où les actes de bravoure étaient nombreux et les soldats respectés à travers tout le pays. Les Russes n'eurent pas le droit de prendre part au défilé militaire qui se déroula sur les Champs-Elysées et les festivités qui suivirent parce que, suite à la Révolution bolchevique, la Russie est sortie de la guerre avec l'Allemagne en signant en mars 1918 le traité de Brest-Litovsk. Elle accepta de payer les réparations à l'Allemagne, pays qui perdit la Guerre - un phénomène frôlant l'absurde ! Cet état des faits eût permis à l'Allemagne de se rétablir rapidement et puis de déclencher la Seconde Guerre mondiale, car la puissance allemande ne fut pas affectée en profondeur.

Mais le Corps expéditionnaire russe (40.000 hommes) est resté fidèle au serment prêté et à son devoir. Il combattit jusqu'au bout aux côtés des Français. Le monument se trouvant aujourd'hui derrière le Grand Palais, à côté du Pont Alexandre III est bien là pour porter son témoignage. On oublie aussi souvent que la bataille de La Marne qui marqua l'échec du "plan Schlieffen" fut gagnée pas seulement à cause du "miracle des taxis" (l'état-major mobilise 700 taxis pour faire transférer les troupes au front), mais aussi grâce à l'avancée suicidaire des troupes russes au Front de l'Est demandée par le maréchal Pétain qui écrivit au tsar Nicolas II que "la France n'oubliera jamais". Mais la France oublia, malheureusement. Le corps russe qui avança en Prusse Orientale, fut coupé de ses bases, pris en tenailles par les troupes allemandes et massacré.

Il est aussi intéressant de noter que Hitler fondait sa propagande sur le fait qu'aucun soldat étranger ne foula le sol allemand. De ce point de vue, l'Armistice ne peut pas être considéré comme une victoire à part entière parce que l'occupation de l'Allemagne ne s'en suivit pas. Sans Russie et à cause de l'économie exsangue des pays-alliés il fut insensé de continuer la guerre jusqu'à l'occupation de Berlin. La victoire n'en fut pas moindre et la France y prit la première place bien méritée.

Alors bonne fête à tous ceux qui n'oublient pas et qui viennent fleurir les tombes des soldats un peu partout à travers la France. Rappelez-vous : 1 697 800 militaires et civils péris, 4 266 000 blessés militaires... Une hémorragie que la France ne sut remplacer, le début d'une immigration massive arrivant en Europe...

On comprend mieux les actualités quand on maîtrise l'histoire. Puisse la France ne jamais oublier !

 

Commentaires
Pour lutter contre l'immigration il faudra peut-être tirer
Pour lutter contre l'immigration il faudra peut-être tirer
La Russie est un pays moyenâgeux ! Pas la France, malheureusement !
Nice veut s'émanciper de la France
Nice veut s'émanciper de la France
Nice veut s'émanciper de la France
Nice veut s'émanciper de la France
Nice veut s'émanciper de la France
Nice veut s'émanciper de la France
La Lituanie distribue des manuels anti-russes
Nice veut divorcer de la France
Pour lutter contre l'immigration il faudra peut-être tirer
La Hongrie renforce son influence en Transcarpatie ukrainienne
La Hongrie renforce son influence en Transcarpatie ukrainienne
La Hongrie renforce son influence en Transcarpatie ukrainienne
La Hongrie renforce son influence en Transcarpatie ukrainienne
La Hongrie renforce son influence en Transcarpatie ukrainienne
La Lituanie distribue des manuels anti-russes
La Lituanie distribue des manuels anti-russes
La Lituanie distribue des manuels anti-russes
La Russie est dans le top-3 du classement des puissances militaires