Source Pravda.ru

Faites comme Vladimir Poutine pour juguler les islamistes.

Ali Dani est un écrivain et rédacteur-en-chef du Journal du Forkane. Pour ceux qui ne sont pas au courant, Al-Furqân (arabe : سورة الفرقان, français : "Le critère"), selon la source wikipédique, "est le nom traditionnellement donné à la 25e sourate du Coran, le livre sacré de l'Islam. Elle comporte 77 versets. Rédigée en arabe comme l'ensemble de l'œuvre religieuse, elle fut proclamée durant la période mecquoise. Bien que ne faisant pas partie de la proclamation, la tradition musulmane a donné comme nom à cette sourate Le critère, titre du premier verset qui reprend un thème récurrent dans ce livre saint, à savoir que l'Appel, Al-Qur'ân, est le dernier critère de distinction entre le bien et le mal. Sa lecture et sa compréhension est donc primordiale si l'Humanité ne veut pas s'éloigner définitivement d'Allah". Autrement dit il s'agit du critère qui permet de distinguer le Bien et le Mal. Le Journal du Forkane fait partie des sources les plus lues à travers la communauté musulmane de France. D'aucuns qui suivent le mouvement du Forkane croient à la force divine et à l'avènement du Mahdi qui octroiera des forces infinies aux élus comme ce fut le cas de Moïse dans son affrontement avec le Pharaon ou encore celui de Soleyman qui savait commander les éléments. Ali Dani, lui, est l'ancien doyen de la Zaitouna en Tunisie et une personnalité religieuse connue et respectée à travers l'umma. Dans une interview accordée en toute exclusivité à Pravda.ru il essaie de faire la part des choses et de décortiquer la responsabilité des Européens face au fléau de l'immigration illégale aussi bien que des actes terroristes qui frappent l'Europe de plein fouet. Et évitant tout reproche à qui que ce soit Ali Dani cherche à établir la vérité: le sang est-il plus rouge ou a-t-il plus de valeur s'il est versé de ce côté de la Méditerranée? Peut-on vraiment crier à la vengeance en voyant les chrétiens égorgés mais en même temps ignorer royalement la mort du chef de la Jamahiriya, un vieillard septuagénaire, empalé sauvagement par une horde déchaînée mais au su et au vu de la communauté internationale et à la suite de la mort et de la destruction importées en Libye? Quelle est la responsabilité des armées occidentales qui se sont mêlées des affaires intérieures de l'Irak ou encore de la Syrie, ou du Mali? Qui va reconstruire les villes proche-orientales pour que la vie y reprenne son cours normal? Autant des questions difficiles à se poser si vous êtes un homme doté de bon sens. On a tendance à citer les paroles de Vladimir Poutine qui a promis et mis à exécution de noyer les islamistes et autres salafistes dans les WC. Mais à chaque fois on oublie de mentionner que c'est bien Vladimir Poutine et toute la Russie derrière qui s'est appliqué à reconstruire toute la Tchétchénie jusqu'à la dernière brique en soutenant l'ancien commandant clandestin Kadyrov devenu chef de la République et en rebâtissant sa capitale à commencer par la Grande Mosquée de Grozny. Où est la juste mesure? A visualiser impérativement!


Faites comme Vladimir Poutine pour juguler les islamistes.