Source Pravda.ru

« Les Etats-Unis peuvent utiliser leur base pour le trafic des stupéfiants »

L'information appartient aux sources médiatiques occidentales et pourrait s'avérer vrai. L'ancien président de Kirghizie Askar Akaïev croit qu'une telle tactique des narcotraficants est tout à fait possible pour faire sortir la drogue dure de l'Afghanistan.

L'agence d'information russe « RIA Novosti » nous apprend que la base aérienne « Manas » est apparue avant l'opération américaine « La liberté inébranlable », en décembre 2001. Dans le cadre de l'accord conclu avec les autorités locales, les Etats-Unis sont censés l'utiliser uniquement à des fins logistiques c'est-à-dire transfert en Afghanistan du contingent et des convois militaires.

« Nous ne savons pourtant ce qu'ils chargeaient au retour - c'était peut-être de l'héroïne. Dieu seul le sait ! » confie l'ex-président à RIA Novosti. Akaïev trouve la version du trafic plausible en voyant une analogie avec une autre affaire de drogues où les Américains étaient impliqués. C'était en Amérique Latine : « En Amérique Latine, les Etats-Unis se faisaient rembourser leurs frais en faisant du trafic. C'était au su et au vu de tous. Alors pourquoi pas en Afghanistan ? » se pose la question M. Akaïev.

L'ex-président a aussi fait valoir qu'à l'époque les autorités kirghizes n'étaient pas en mesure de contrôler la base américaine.

Il est à rappeler qu'en 2015, le président Poutine a appelé à maîtriser le trafic des stupéfiants. C'était dans le cadre de son discours à la Conférence de l'Organisation de coopération de Shanghai. Il parlait du trafic en provenance de l'Afghanistan.

L'ONU a souvent fait valoir que l'Afghanistan passe pour être le premier pays-producteur des stupéfiants au monde. Viennent après le Myanmar et la Colombie. A eux deux, l'Afghanistan et le Myanmar drainent jusqu'à 90% de production d'opium. Quant à l'Afghanistan, il est responsable de 60% de trafic de cocaïne.

La Russie connaît un trafic des stupéfiants à partir de l'Asie Centrale. Ce flux est accaparé par les contrebandiers afghans pour, ensuite, être canalisé en trois directions - Europe Centrale, Orientale et Occidentale. Le trafic illicite des stupéfiants est intrinsèquement lié à l'épidémie du sida qui frappe de plein fouet la Russie.

 

Commentaires
Pour lutter contre l'immigration il faudra peut-être tirer
La Russie est un pays moyenâgeux ! Pas la France, malheureusement !
Nice veut s'émanciper de la France
Nice veut s'émanciper de la France
Nice veut s'émanciper de la France
Nice veut s'émanciper de la France
Nice veut s'émanciper de la France
Nice veut s'émanciper de la France
La Lituanie distribue des manuels anti-russes
Nice veut divorcer de la France
Pour lutter contre l'immigration il faudra peut-être tirer
La Hongrie renforce son influence en Transcarpatie ukrainienne
La Hongrie renforce son influence en Transcarpatie ukrainienne
La Hongrie renforce son influence en Transcarpatie ukrainienne
La Hongrie renforce son influence en Transcarpatie ukrainienne
La Hongrie renforce son influence en Transcarpatie ukrainienne
La Lituanie distribue des manuels anti-russes
La Lituanie distribue des manuels anti-russes
La Lituanie distribue des manuels anti-russes
La Russie est dans le top-3 du classement des puissances militaires
La Lituanie distribue des manuels anti-russes