Source Pravda.ru

Nouvelle fuite par Fancy Bear : la Wada se fissure

Selon la chaîne russe RT, 25 athlètes américains, britanniques, danois, polonais, tchèques, roumains, allemands et russes ont vu leurs dossiers médicaux publier dans le réseau internet.

14 athlètes de cette liste ont remporté les médailles aux JO de Rio, à ne citer que les athlètes états-uniens - joueuse de tennis Bethanie Mattek-Sands (médaille d'or dans l'équipe), championne olympique du poids Michelle Carter (or), Sam Dorman (argent pour plongeon sur tremplinn synchronisé hommes), Dagmara Vozniak (bronze pour escrime par équipe). Il y a eu également 2 champions olympiques chez les Britanniques - cycliste Chris Froome (bronze du contre la montre) et son collègue Bradley Wiggins (or).

On apprend également que les sportifs suivants ont affiché des résultats de dopage positif : la médaille d'or pour natation Pernilla Bloom (Danemark), détentrice de la médaille d'or pour canotage Natalia Madaï (Pologne), médailles de bronze tchèque la joueuse de tennis Petra Kvitova et roumaine  Roxana Koghian (canotage).

Un boxeur russe Micha Aloyan, médaille d'argent, se serait également dopé. Le sportif, quant à lui, dément cette information.

« Il est impossible de se doper en se faisant surveiller 24 sur 24. Il est insensé de le faire. Je n'ai jamais absorbé aucune substance interdite. Ca fait partie de mes principes », a déclaré Aloyan à l'agence d'information TASS.

La WADA vient de confirmer la nouvelle fuite des dossiers de son système de gestion des données : « Cette attaque a provoqué la publication des 29 dossiers des sportifs contenant des données personnelles. Il y aura des retombées négatives sur l'état des athlètes concernés. En outre, ça va susciter des craintes d'autres sportifs ayant participé aux JO Rio-2016 », a laissé entendre  le directeur de la WADA Olivier Niggli.