Source Pravda.ru

L’assassin du chef militaire de Donbass est originaire d'un pays de l'OTAN

Le mercenaire letton Marc Ozoliņš serait l'auteur présumé du meurtre d'Arsène Pavlov, généralement connu sous son nom de guerre « Motorola ». Pour la première fois, l'assassin a été nommé dans le microblog Twitter « La cybermilice de Donbass ».

 

Un peu plus tard, l'information sur l'homme de main est apparue sur d'autres pages internet et les réseaux sociaux de Donbass. « La cybermilice de Donbass » a publié également la photo du tueur à gages, tirée des sources confidentielles.

 

Il est également rendu public que ledit Ozoliņš travaille en équipe avec un autre mercenaire inconnu par les forces de l'ordre. Les deux hommes auraient préparé personnellement l'explosif et appuyé sur le détonateur. Il est également intéressant de remarquer que le 17 octobre dernier, le chef de la République de Donetsk Alexandre Zakhartchenko a déclaré qu'il détenait tous les renseignements sur le criminel, organisateur de l'acte terroriste.

 

« Il a été établi que l'auteur de la diversion d'origine lettone a infiltré nos forces armées au tout début de 2016. Il aurait été coopté par le renseignement letton à Riga. Il ne s'est manifesté par aucun acte glorieux sur la ligne de front, mais a essayé de tisser des relations et d'acheter la confiance des gens en place avec des pots-de-vin qu'il apportait de la Russie », écrit l'administrateur du blog du « Bataillon d'Assaut des forces Spéciales de la Garde Républicaine ».

 

Arsène Pavlov est mort le 16 octobre dernier en succombant à ses blessures causées par une explosion dans l'ascenseur de son domicile. Les autorités de Donbass qualifient cet incident comme un acte terroriste et croient que ses organisateurs sont ukrainiens.