Source Pravda.ru

Des écoliers musulmans menacent de décapiter leur instituteur

Les élèves musulmans de l'école primaire Punchbowl Public School menaçaient la famille d'une institutrice et ont promis de la décapiter. Il s'agit d'un conflit religieux, relate le portail Yahoo!7 News.

Ce n'est pas la première fois que ces écoliers musulmans menacent les instituteurs et d'autres élèves et les forcent à lire le Coran.

Le scandale a été rendu public après qu'une des institutrices a décidé de démissionner à cause de ces menaces. Il est à noter qu'il y a trois ans, elle s'est plainte auprès de l'administration de l'école des écoliers qui l'avaient intimidée après qu'elle leur avait refusés d'accrocher le drapeau syrien sur un mur. Selon l'institutrice, une fois, ils l'ont mise au coin, l'ont encerclée et ont commencé à lire le Coran à haute voix.

Elle insiste sur le fait que le département de l'Éducation de la Nouvelle-Galles du Sud (sud-ouest de l'Australie) a négligé ses plaintes. Au total trois instituteurs ont quitté l'école Punchbowl Public School en raison de menaces religieuses à leur encontre de la part des écoliers.

Les représentants du département de l'Éducation affirment qu'ils n'ont pas été informés de ce qui se passe à l'école tout en soulignant que les instituteurs licenciés ont été indemnisés.

Auparavant, Pravda.Ru a annoncé que les parents d'un écolier faisant ses études dans une école située dans la ville américaine de Salem (Massachusetts) avaient été indignés par la méthode d'enseignement d'une professeure. Elle a essayé d'expliquer aux écoliers pourquoi la propagande du groupe terroriste État islamique (EI ou Daech) est dangereuse. Ensuite elle a demandé aux élèves de fournir leurs arguments dans des carnets intitulés « Huit causes d'adhésion de jeunes musulmans à Daech ». L'administration de l'école a reçu beaucoup de lettres de parents indignés et effrayés suite à l'incident. Cependant, l'institutrice n'a encouru aucune peine.

L'association musulmane d'une école secondaire située dans la ville de Vernon (Illinois) a récemment organisé une manifestation insolite baptisée « La journée de niqab », dans le cadre de laquelle les écolières non-musulmanes devaient parcourir plus d'un kilomètre à pied en costume musulman traditionnel. 17 écolières ont participé à cette manifestation.