Thierry Meyssan sur les Etats-Unis et la Russie au Proche-Orient

Pour la première fois dans l'histoire du Proche-Orient les Etats-Unis oeuvreraient pour la paix et travailleraient ensemble avec la Russie. Telle est la position de Thierry Meyssan qui appelle à réfléchir à la reconnaissance de l'Etat Palestinien dans ses frontières actuelles au nom de la préservation de ce territoire qui se retrouve tous les ans en peau de chagrin, de plus en plus écorché par l'avancée inexorable d'Israël.


Thierry Meyssan sur les Etats-Unis et la Russie au Proche-Orient

En fait cette position se recoupe, de façon assez inattendue, avec celle de Gilles-William Goldnadel du CRIF qui, lui, prône depuis longtemps la reconnaissance du statu quo géographique entre l'Etat Hébreu et l'Autonomie Palestinienne. Alors entendre les mêmes assertions de la part des gens ne se trouvant pas du même côté du... processus, a de quoi étonner pour ne pas dire choquer!

Ceci dit la realpolitik à la Bismarck a ses propres lois, un peu comme celles de l'Armistice où, au lieu de mener une guerre jusqu'au boutiste, nos ancêtres ont préféré conclure cet accord avec l'Allemagne en provoquant dans un très proche avenir la remilitarisation de Rhénanie-Palatinat et l'avènement de Hitler avec la défaite de juin 1940 à la clé. 

L'histoire a parfois de ses fruits amers dont on a tous les maux du monde de tirer quelque expérience pratique. La Palestine - et c'est bien vrai - est déjà réduite à une parcelle de territoire par rapport aux frontières de 1967 reconnues par l'ONU (ce qui reste d'ailleurs toujours en vigueur). Il est bien vrai que les grands partis cherchent à se partager le pouvoir à l'intérieur du Gaza, mais est-ce une raison viable pour renoncer à toutes ses exigences et classer définitivement le dossier? Si oui, ne serait-il alors préférable de marchander au moins ou faire comme les tribus libyennes qui, selon Trotski, ont instauré un régime de type "ni guerre ni paix"?

En fin de compte, tous les peuples sont dignes de ce qu'ils obtiennent. Si de guerre las, les Palestiniens ont décidé d'abandonner, rien ni personne ne saurait les empêcher. Les Israéliens pourront souffler et, à leur tour,les territoires occupés retrouveront enfin la paix. Mais, malheureusement, ça me semble plutôt du domaine des voeux pieux.

Composez http://www.pravdafrance.com pour avoir accès à toutes nos actualités et informations sur la Russie et le monde

Commentaires
2017 : dégagisme et nonisme sont-ils devenus les deux mamelles de la France ?
L’Europe est en retard de plusieurs guerres.
La nation française survivra-t-elle à son armée ?
Pour lutter contre l'immigration il faudra peut-être tirer
Pour lutter contre l'immigration il faudra peut-être tirer
Ali Macron va-t-il distribuer postes et circonscriptions aux islamistes ?
Grâce aux sanctions la Russie affiche un surplus dans l’agroalimentaire
Pour lutter contre l'immigration il faudra peut-être tirer
Thierry Meyssan sur les Etats-Unis et la Russie au Proche-Orient
Grâce aux sanctions la Russie affiche un surplus dans l’agroalimentaire
Nice veut s'émanciper de la France
Comment la Russie se protège contre l'Otan ?
La guerre presqu’imminente : les Nord-Coréens évacuent leur capitale !
Pour lutter contre l'immigration il faudra peut-être tirer
Pour lutter contre l'immigration il faudra peut-être tirer
Ali Macron va-t-il distribuer postes et circonscriptions aux islamistes ?
La Lituanie distribue des manuels anti-russes
Londres accuse Berlin et l'UE d'ennuyer Theresa May
La Russie et la Turquie ont élaboré un plan de pacification de la Syrie sans Etats-Unis
La Russie en passe de devenir un paradis financier
Prodi: Rome doit réintégrer Moscou au G8