Source Pravda.ru

Moscou prédit une nouvelle fausse attaque chimique en Syrie

Mikhaïl Oulianov, chef du département du ministère russe des Affaires étrangères chargé de surveiller la non-prolifération des armes a déclaré qu'il n'était pas exclu qu'on simule des attaques chimiques près de la capitale syrienne très prochainement.

« Le fait que la Syrie a caché au moins un kilogramme de substances chimiques n'a pas été prouvé », a souligné le responsable russe tout en qualifiant les informations selon lesquelles la Russie empêchait l'enquête sur l'attaque chimique présumée dans la province d'Idleb de fausses.

« Nous avons l'impression que les pays occidentaux redoutent qu'une enquête impartiale nie leur version selon laquelle le gouvernement syrien est responsable de cette attaque », a fait remarquer M. Oulianov.

Rappelons que l'ambassadeur russe auprès de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) Alexandre Choulgine a auparavant déclaré que « l'attaque à Khan Sheikhoun (Idleb) a été falsifiée ».

Une frappe aérienne sur la ville de Khan Sheikhoun dans la province d'Idleb début avril a été suivie par l'intoxication aux produits chimiques de nombreux habitants. Selon les sources de l'opposition, l'attaque a fait 80 morts et 200 blessés et en imputent la responsabilité à l'armée syrienne. Celles-ci rejettent ces accusations et expliquent que le bombardement aérien sur Khan Sheikhoun a touché un dépôt d'armes chimiques de groupes terroristes.