Source Pravda.ru

La Turquie a proclamé que la Russie est « une grande puissance ». Ankara menace maintenant l’Occident.

« Ca fait longtemps que je dis qu'une telle approche à l'égard de la Russie manque de sagesse et de réalisme. Vous ne pourrez rien faire avec vos tentatives d'intimider, humilier ou amoindrir la signification de la Russie », s'est prononcé la haut-fonctionnaire turc.

Il a aussi mis en valeur que l'Occident est mécontent que de tels leaders comme Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdoğan ne se laissent pas faire.

« Etant confrontés à la droiture et à la résistance d'Erdoğan et de Poutine, ils éprouvent une grande anxiété et des craintes. Ils ont à comprendre que tant qu'ils ne changeront pas leur propre attitude, ils seront toujours sujets à ces émotions. Nos leaders vont persévérer et continuer de provoquer leur peur. L'Occident est obligé, enfin, de le comprendre », a souligné le chef de la diplomatie d'Ankara.