Source Pravda.ru

Les autorités de la Crimée demandent à l’Ukraine de payer rubis sur l’ongle

Le vice-ministre de la Crimée Rouslan Balbek a rendu public la décision de la Crimée de lancer un procès contre Kiev qui, pour sa part, a fait appel aux autorités internationales pour avoir jouissance de l'espace aquatique souverain autour de la péninsule. L'agence d'information « RIA-Novosti » a communiqué que les Criméens, eux, veulent se faire rembourser tous les biens volés ou dilapidés par Kiev.

Le représentant de la République a déclaré qu'il estimait que la Crimée était dans son droit pour contre-attaquer les Ukrainiens pour les vols commis pendant 20 ans de gestion de la presqu'île par Kiev. Selon Rouslan Balbek, les Ukrainiens en ont largement profité pour vendre les biens immobiliers, les terres et pomper tous les impôts sans en faire profiter la région. Il a aussi laissé entendre que Kiev n'a pas investi un sou vaillant dans l'économie de la péninsule ou son infrastructure.

Le vice-premier ministre a également rendu public les mesures prises pour renforcer le service des garde-frontières et améliorer la sécurité de ses citoyens. De nouveaux appareils techniques ont été mis à disposition des structures appropriées, de nouvelles caméras cachées installées et le service de surveillance radio-technique élargi. Des patrouilles supplémentaires ont renforcé le dispositif de sécurité de cette région russe.

Au début du mois en cours, le Service Fédéral de Sécurité de la Russie a déclaré que des actes terroristes concoctés par les militaires ukrainiens ont été évités de justesse en Crimée. 2 citoyens russes ont trouvé la mort au cours de l'opération de neutralisation. L'Ukraine décline toute responsabilité.