Source Pravda.ru

Poutine a proposé la candidature de Volodine comme chef de la Douma

La fonction précédente du candidat en question a été le poste de l'adjoint au chef du cabinet présidentiel.

Le chef de l'Etat a rappelé aux chefs des grands partis politiques russes que Sergheï Narychkine, ancien speaker, aura sous sa responsabilité le Renseignement extérieur de Russie. « Son départ cause la réélection du président de la Chambre basse ».

« C'est une affaire qui ne regarde que les députés, mais moi-même et le premier ministre Dmitri Medvedev vous soumettent la candidature de Volodine », s'est adressé aux chefs des fractions Vladimir Poutine.

Le chef de l'Etat croit qu'une riche expérience des activités parlementaires permettraient à Viatcheslav Volodine de bâtir son travail du chef de la Douma s'il est toutefois élu par les députés.

« Viatcheslav Victorovitch maîtrise à fond le travail de député pour avoir été lui même député pendant longtemps. Lorsqu'il était dans l'Administration présidentielle, il maintenait un contact direct avec le corps parlementaire, avec les leaders des fractions ce qui faisait partie de ses compétences professionnelles. J'espère que tout ça lui permettrait de structurer son travail cette fois-ci à la Chambre basse si, bien sûr, les députés votent sa candidature », a dit Vladimir Poutine.

Au cours de la rencontre avec le président,  le leader de la fraction « Russie Unie » Vladimir Vassiliev a déclaré que son parti soutiendrait la candidature proposée par le chef de l'Etat. Le leader du parti LDPR Vladimir Jirinovski a laissé entendre que son parti serait intéressé d'avoir un speaker qui a déjà eu un mandat de député au préalable. Le leader des communistes Guénnadi Zuganov  a déclaré que son parti prenait acte de la proposition du président.

Il est de notoriété publique que Viatcheslav Volodine a eu son premier mandat en 1999. Le mandat lui était donné par le parti « Patrie - Toute la Russie » (Otectchestvo - Vsia Rossiya). En septembre 2001, il est devenu chef de sa fraction. Lors des primaires de 2003, il a obtenu un résultat certain en recevant 82% de votes de ses électeurs. A la Douma, il occupait le poste du premier adjoint au chef de la fraction la « Russie Unie ».

En 2005, il est devenu le secrétaire du praesidium du Conseil général du parti « Russie Unie ». Deux ans plus tard, Viatcheclav Volodine a été élu député de la cinquième Douma et a occupé le poste du vice-speaker de la Chambre basse du Parlement.

En 2010, il a pris les fonctions du vice-premier ministre - chef du cabinet du gouvernement de la Fédération de Russie. Un an plus tard, en décembre 2011, Viatcheslav Volodine a été nommé premier adjoint au chef du cabinet de la présidence russe.

Aux dernières primaires, il a été responsable du XV groupe régional de la « Russie Unie », à savoir les districts de Volgograd, Penza, Saratov et Tambov.