Les jouets du Pentagone

Après la frappe aérienne contre la base de Shayrat liée à une attaque chimique présumée, des sources anonymes du Pentagone ont déclaré que seul un des 59 missiles Tomahawk n'a pas atteint le cible. Même des photos de la base prises quelques heures plus tard n'ont pas convaincu les militaires américains.